Venez célébrer avec la Communauté la naissance de votre fille

 

La nomination de la fille, Zeved Habat

La nomination d’un enfant constitue l’un des actes les plus anciens de l’humanité.

La première fille à être nommée est Dina, issue de Jacob et Léa.

« Ensuite, elle (Léa) mit au monde une fille, elle la nomma Dina. »

 

A l’époque de la Bible, pour mentionner un homme, on citait son prénom et celui de son père (par ex. Yossef ben Israël), pour une fille, son prénom et celui de la mère (par ex. Dina fille de Léa).

 

La halakha a conservé cette coutume pour l’élaboration de document à caractère religieux comme une kétouva (acte de mariage : X fils de Z ou Y fille de Z).

 

Le sens de la Nomination

En donnant un nom à un enfant, on fait acte de respect filial (nom des grands-parents), de fidélité à notre histoire (nom des héros bibliques ou talmudiques) ou de projection sur l’avenir (nom en projet d’existence).

 

 

En pratique, dans notre synagogue ashkénaze de Vincennes :

- Le père est appelé à la Torah le chabbat suivant la naissance de la petite fille (ou dès que possible).

- A cette occasion, le rabbin récite la prière pour la petite fille, en annonçant à la communauté son prénom.

- Les parents offrent une séoudat hodaya (séouda de remerciement) lors du kidouch du chabbat midi (information pratique auprès du président : president@vincennes-ashkenaze.fr ou directement dans la rubrique contact). 

 

 

 

N'hésitez pas à nous contacter